Thales publie ses prises de commandes et son chiffre d’affaires au 30 septembre 2022

Thales publie ses prises de commandes et son chiffre d’affaires au 30 septembre 2022

Thales (Euronext Paris : HO) publie aujourd’hui ses prises de commandes et son chiffre d’affaires au 30 septembre 2022.

 

  • Prises de commandes1 : 15,4 Mds€, en hausse de 41% en variation organique2 (+45% en variation totale)
  • Chiffre d’affaires : 12,3 Mds€, en hausse de 6,4% en variation organique (+9,6% en variation totale)
  • Croissance organique du chiffre d’affaires attendue dans le haut de la fourchette fixée en juillet 2022 (entre +3,5% et +5,5%3)

Thales (Euronext Paris : HO) publie aujourd’hui ses prises de commandes et son chiffre d’affaires au 30 septembre 2022.

Story image
« Au cours des neuf premiers mois de l’année 2022, Thales réalise une performance commerciale très solide, avec des prises de commandes en hausse de 41%. Malgré un contexte marqué par les tensions sur les chaînes d’approvisionnement et la situation géopolitique, le Groupe conserve un rythme de croissance du chiffre d’affaires soutenu, tiré tout particulièrement par la dynamique des activités d’identité et de sécurité numériques (DIS, ex-Gemalto). En dépit des incertitudes actuelles, nous confirmons tous nos objectifs annuels. Toutes les équipes de Thales restent mobilisées pour la mise en œuvre de nos initiatives stratégiques, au service de nos clients »Patrice Caine, Président-directeur général

Prises de commandes

Sur les neuf premiers mois de 2022, les prises de commandes s’élèvent à 15 449 M€, en croissance organique de 41%5 par rapport aux 9 premiers mois de 2021 (en hausse de 45% en variation totale). Sur cette période, Thales engrange 16 grandes commandes d’un montant unitaire supérieur à 100 M€, pour un montant total de 5 765 M€ :

  • 2 grandes commandes enregistrées au premier trimestre 2022 :
    • la commande de 2 satellites Space Inspire par Intelsat
    • la commande d’un satellite supplémentaire Space Inspire par SES
  • 10 grandes commandes enregistrées au deuxième trimestre 2022 : le contrat majeur lié à la fourniture du Rafale aux Émirats Arabes Unis (80 appareils), ainsi que 9 commandes d’un montant unitaire compris entre 100 et 500 M€ :
    • la commande d’un satellite Space Inspire par Arabsat
    • un avenant au contrat de développement et de qualification des charges utiles des deux premiers satellites de la mission CO2M, qui vise à mesurer la quantité de CO2 produite par l’activité humaine (programme européen Copernicus)
    • un contrat lié à la fourniture de 6 appareils Rafale supplémentaires à la Grèce
    • un contrat lié à la fourniture du radar numérique Sea Fire pour 3 frégates de défense et d’intervention (FDI) vendues à la Grèce
    • la commande d’un système de communications sécurisées par un client militaire
    • un avenant au contrat sécurisant la fourniture sur 10 ans de munitions à l’armée australienne (SDMM)
    • la commande par un pays du Moyen Orient de 3 radars et du support associé
    • une nouvelle tranche du programme Scorpion pour l’armée française
    • un avenant au contrat de fourniture et support des radios tactiques de nouvelle génération CONTACT pour l’armée française
  • 4 grandes commandes enregistrées au troisième trimestre 2022 :
    • un contrat lié à l’installation de systèmes de divertissement à bord de nouvelle génération sur la future flotte d’Airbus A350 d’Emirates
    • un avenant au contrat de développement du système de télécommunications SICRAL 3 avec le Ministère italien de la Défense, incluant le segment sol associé
    • la commande du satellite de télécommunications KOREASAT 6A par l’opérateur
      ​kt sat
    • la commande de radars navals Sea Fire par un grand client militaire

A 9 684 M€, les prises de commandes d’un montant unitaire inférieur à 100 M€ sont en hausse de 12% par rapport aux 9 premiers mois de 2021. Les commandes d’une valeur unitaire comprise entre 10 M€ et 100 M€ sont en hausse de 9%, alors que les commandes d’une valeur unitaire inférieure à 10 M€ sont en hausse de 14%, et affichent même une croissance de 20% au troisième trimestre.

Du point de vue géographique6, les prises de commandes dans les marchés émergents s’élèvent à 5 924 M€, en croissance organique de 189% sur 9 mois, grâce au contrat majeur lié à la fourniture du Rafale aux Émirats Arabes Unis. A 9 525 M€, les prises de commandes dans les marchés matures enregistrent une croissance organique de 7%, tirées notamment par 5 grands contrats militaires en Europe et en Australie et par 4 grands contrats dans le spatial en Europe et aux Etats-Unis.

Les prises de commandes du secteur Aérospatial s’établissent à 3 646 M€ contre 3 676 M€ sur les 9 premiers mois de 2021 (-3% à périmètre et taux de change constants). Cette baisse s’explique par une base de comparaison élevée, notamment suite à la prise en carnet du contrat majeur lié à la seconde génération des satellites européens de navigation Galileo. Le dynamisme commercial se confirme au troisième trimestre, avec trois grands contrats supplémentaires : 2 grands contrats liés aux activités spatiales et 1 grand contrat lié aux activités d’aéronautique civile.

A 9 175 M€ contre 4 826 M€ sur les 9 premiers mois de 2021, les prises de commandes dans le secteur Défense & Sécurité sont en hausse de 86% à périmètre et taux de change constants. Cette solide performance s’explique par l’enregistrement de 9 contrats de plus de 100 M€ depuis le début de l’année, y compris le contrat majeur lié à la fourniture du Rafale aux Émirats Arabes Unis. Le troisième trimestre confirme la forte dynamique commerciale du secteur, avec une croissance organique des prises de commandes de +34%.

A 2 584 M€, les prises de commandes du secteur Identité & Sécurité Numériques sont alignées avec le chiffre d’affaires sur la même période, la majorité des activités de ce secteur opérant sur des cycles courts.

Chiffre d'affaires

Le chiffre d'affaires sur les 9 premiers mois de l’année 2022 s’établit à 12 298 M€, contre 11 222 M€ sur les 9 premiers mois de l’année 2021, en hausse de 6,4% à périmètre et taux de change constants.

Du point de vue géographique7, le chiffre d’affaires enregistre une croissance solide sur les marchés matures (+7,9% en variation organique), tirés notamment par l’Amérique du nord (+11,9%), le Royaume-Uni (+10,4%) et la France (+8,7%). Les marchés émergents sont en croissance organique de +1,8% sur la période, notamment tirés par la zone Moyen-Orient (+9,5%). Dans le secteur Aérospatial, le chiffre d'affaires s'élève à 3 270 M€, en croissance organique de 2,1% par rapport aux 9 premiers mois de 2021. Le rebond du secteur est ralenti par l’arrêt des activités en Russie (impact total estimé à environ 70 M€ sur l’année 2022), une base de comparaison élevée dans le spatial et les tubes micro-ondes, ainsi que par la lenteur du redressement du marché des avions gros-porteurs.

Le chiffre d’affaires du secteur Défense & Sécurité atteint 6 385 M€, en hausse de 5,2% par rapport aux neuf premiers mois de 2021 à périmètre et change constants. Cette performance bénéficie de la bonne dynamique de la plupart des lignes de produit. Elle est en particulier tirée par les activités liées aux programmes Rafale, aux radios et solutions de communication embarquées et tactiques, aux systèmes d’information, de commandement et de renseignement pour les forces armées et aux systèmes intégrés de protection de l’espace aérien, qui compensent la baisse de production progressive des véhicules Hawkei en Australie, qui s’amorce en 2022. Les solides perspectives de ce secteur restent inchangées grâce à son carnet de commandes record de 29,1 Md€, en hausse de 11,5% par rapport au 31 décembre 2021.

A 2 584 M€, le chiffre d’affaires du secteur Identité & Sécurité Numériques est en hausse de 16,2% à périmètre et taux de change constants. Cette performance traduit notamment la dynamique solide des activités de cybersécurité, en croissance organique de plus de 15%, ainsi que l’effet prix sur les cartes de paiement EMV et les cartes SIM qui permet de compenser la hausse significative des coûts d’achat. Le redressement des activités de biométrie se poursuit avec une croissance à deux chiffres sur 9 mois, et ce, malgré les tensions persistantes sur les chaînes de production et notamment sur les livraisons de puces électroniques.

Perspectives

Les perspectives de demande à moyen terme sur l’ensemble des marchés du Groupe sont solides, et le carnet de commandes du Groupe atteint un nouveau niveau record.

L’environnement global reste néanmoins marqué par la poursuite des tensions affectant les chaînes d’approvisionnement, en particulier de semi-conducteurs, la hausse sensible de l’inflation, l’affaiblissement de l’euro face au dollar, et les conséquences de l’invasion de l’Ukraine par la Russie.

Thales continue de concentrer ses efforts à court terme sur la gestion des éléments opérationnels qui freinent sa croissance — renforcement de la résilience des chaînes d’approvisionnement, montée en puissance des équipes de recrutement — et sur la retransmission à ses clients des hausses de ses coûts d’achat. Le Groupe poursuit la mise en œuvre de l’ensemble des leviers de son plan stratégique Ambition 10, porteur de croissance rentable et durable.

Le bon déroulement des 9 premiers mois de l’année amène le Groupe à affiner son objectif de chiffre d’affaires pour 2022.

Ainsi, en l’absence de nouvelles perturbations majeures de l’économie mondiale, du contexte sanitaire ou des chaînes d’approvisionnement globales, Thales se fixe les objectifs suivants pour 2022 :

  • Un ratio des prises de commandes rapportées au chiffre d’affaires (book-to-bill) sensiblement supérieur à 1 ;
  • Une croissance organique du chiffre d’affaires dans le haut de la fourchette fixée en juillet 2022, à savoir +3,5% et +5,5%, correspondant à un chiffre d’affaires dans la fourchette de 17,2 à 17,6 Mds€8 ;
  • Une marge d’EBIT comprise entre 10,8% et 11,1%, en hausse de 60 à 90 points de base par rapport à 2021.

****

Ce communiqué contient des déclarations de nature prévisionnelle. Bien que Thales estime que ces déclarations reposent sur des hypothèses raisonnables, les résultats effectifs peuvent différer sensiblement de ces déclarations prospectives en raison d'un certain nombre de risques et d'incertitudes, tels que notamment décrits dans le Document d’Enregistrement Universel de la société déposé auprès de l'Autorité des Marchés Financiers.

1 Conformément à la norme IFRS5, les données financières du secteur opérationnel « transport » ont été classées en « activités non poursuivies » suite à l’entrée en négociations exclusives avec Hitachi Rail en vue de la cession de cette activité.

2 Dans ce communiqué, « organique » signifie « à périmètre et taux de change constants ».

3 Soit entre 17,2 et 17,6 Mds€ sur la base du périmètre et des taux de change d’octobre 2022.

4 Marchés matures : Europe, Amérique du Nord, Australie, Nouvelle-Zélande ; marchés émergents : tous les autres pays.

5 Compte tenu d’un effet change positif de 278 M€ et d’un effet périmètre net positif de 34 M€.

6 Voir tableau annexe

7 Voir tableau annexe

8 Sur la base du périmètre et des taux de change d’octobre 2022. Sur la base du périmètre et des taux de change de juillet 2022, la fourchette de croissance organique de +3,5% à +5,5% correspondait à un chiffre d’affaires compris entre 17,1 et 17,5 Mds€.

Cédric Leurquin
Cédric Leurquin Deputy Group Communications Director, Thales Group
Bertrand Delcaire Head of investor relations, Thales Group

 

 

Thales publie ses prises de commandes et son chiffre d'affaires au 30 septembre 2022 - Communiqué de presse - 26 octobre 2022.pdf 692 KB

 


 

 

 

Groupe & Innovation
A propos de Thales Group

À propos de Thales

Thales (Euronext Paris: HO) est un leader mondial des hautes technologies qui investit dans les innovations du numérique et de la « deep tech » – connectivité, big data, intelligence artificielle, cybersécurité et quantique – pour construire un avenir de confiance, essentiel au développement de nos sociétés. Le Groupe propose des solutions, services et produits qui aident ses clients – entreprises, organisations, Etats - dans les domaines de la défense, de l'aéronautique, de l’espace, du transport et de l’identité et sécurité numériques, à remplir leurs missions critiques en plaçant l’humain au cœur des décisions.

Thales compte 81 000 collaborateurs dans 68 pays. En 2021, le Groupe a réalisé un chiffre d'affaires de 16,2 milliards d'euros.

https://www.thalesgroup.com/fr

Thales Group